Le president de la Republique
Le president de la Republique

Depuis son arrivé au pouvoir, le président Champion ne cesse de défrayer la chronique. Quand il n’envoie pas un journaliste au diable avec un chuintement,  il leur déclare ouvertement qu’il ne les écoute pas. Pauvre peuple qui l’a propulsé à la magistrature suprême de ce pays ! Le message est clair : il ne vous (le peuple) écoute pas.

Lors de sa campagne, il a posé les fesses de son programme sur 4 grands axes : l’Education-Emploi-Etat de droit-Environnement qu’il résumait en quatre E. Je ne vais pas m’attarder sur l’exécution de son programme que j’attends, jusqu’à aujourd’hui, après environ deux (2) ans de mandat, la pose de la première pierre. Comme beaucoup de ces projets qui restent au stade de pose d’une première pierre, disons plus exactement que c’était une première couche de sable posée.

A défaut de mettre en œuvre son programme de campagne, notre président a trouvé un palliatif qui calme bien les maux de promesse Non tenue. Du moins « A l’oral ».

Le programme des premières fois.

Notre champion de Vendée globe en avion n’a rien négligé. Il a été aux pieds du pape Benoit XVI à Vatican pour recevoir sa bénédiction et il sera le premier à garder l’amitié d’un ancien pape. Et qu’est ce qu’il a apporté au pape ? En passant, ça me rappelle un ami qui blaguait en expliquant qu’ « en 1983 le pape Jean Paul II a visité Haïti, quelques temps après le président d’alors, Jean Claude Duvalier a été renversé du pouvoir. Aujourd’hui notre président s’est empressé pour visiter le pape, et voila maintenant il ne sera plus pape à partir du 28 février 2013, le pape renonce à son poste pontifical.

http://www.youtube.com/watch?v=ee4oYOk36sw

Historiquement, il est le premier président à se clouer dans une tribune quelconque à l’étranger au moment où son pays commémore la bataille de Vertières qui lui a permis de devenir un président champion aujourd’hui, comme François Gabart. Sauf que ce dernier a eu son titre en faisant le tour du monde en bateau, et lui en avion.

Quel camouflet pour nos héros de la liberté !

En réalité, ils en ont déjà beaucoup reçu. Mais du genre à les fuir en ce jour si symbolique pour aller se bourlinguer au pays de ses anciens bourreaux est une grande première. Qui pis est, quelques jours après notre champion sera aux cotés des autorités cubaines pour un honneur bien mérité à Jose Marti.

Il est le premier à revenir au pays après avoir arpenté presque toute l’Europe et qui réserve aux journalistes cette déclaration : « La seule chose que je rapporte au pays est une paire de tennis que je me suis achetée ».

Son équipe ne rate jamais une seconde pour rappeler qu’il est le premier à déposer la loi de finance de la république à la date prévue par la constitution. On n’a pas à se féliciter pour avoir respecté une loi parce que le peuple vous a élu pour ça. Paradoxalement, sur son règne la constitution a été violé jusqu’à l’arrestation d’un député en fonction. C’est aussi une grande première depuis la rupture avec la dictature de Jean Claude Duvalier.

C’est la première fois qu’Haïti assure la présidence de la CARICOM. C’est un honneur pour Haïti. Bravo ! Mais dans les coulisses, on parle du  président américain qui s’abstiendrait de rencontrer notre cher chef à cause de son comportement leste. Dieu seul sait combien il serait prêt à donner pour avoir cette photo. Une photo où il serre la main du président Barack Obama, d’autant plus qu’un artiste haïtien, King Kino, opposant à son pouvoir de surcroit, est en train de jouir les délices de cette image tant rêvée par notre cher chef. Kino a eu la chance d’avoir ce diplôme. Celui de poser avec le président Obama.

Jamais un homme n’a aussi incarné un pouvoir. Là aussi, il semble être le premier. Il est élu avec comme slogan « Tèt kale ! » (Crâne rasé), et son crâne est parfaitement rasé. Et dire qu’il n’est pas un président crâne lorsqu’il déclare qu’il n’a rien à perdre parce que son élection à la présidence était la dernière étape de sa vie, serait un affront.

Moi j’attends toujours le nom du restaurant qu’il serait éventuellement le premier président haïtien à y fréquenter. Comme ça, nous ne ferons plus partie de la liste des pays les plus pauvres de la terre, mais de celle des premiers présidents ayant plus de premières fois à son actif.

The following two tabs change content below.
Wilney Taris
Communicateur social, Wilney Taris a vu le jour dans la région nord d’Haïti. Il travaille comme attaché de presse et donne sa collaboration à Mélodie FM, une station de radio de la capitale. A travers ce blog, il souhaite partager avec vous sa façon de voir les choses dans son pays Haïti, la première république nègre indépendante du monde. Dans ses billets, l’emphase est mise sur la vie sociale, toutefois il peut varier ses sujets selon ses caprices
Wilney Taris

Derniers articles parWilney Taris (voir tous)