Credit photo: page facebook Laurent Lamothe
Credit photo: page facebook Laurent Lamothe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au beau milieu de la fièvre électorale, Port-au-Prince s’est réveillé ce jeudi matin avec une histoire d’espionnage. Candidat à la présidence sous la plateforme politique « paysan », l’ancien premier ministre haïtien Laurent Lamothe a écrit sur son compte Twitter qu’il a été victime d’une écoute téléphonique. Et si tout ca était une mise en scène calculée par son équipe ?

C’est un Laurent Lamothe paniqué qu’on découvre dans cet enregistrement de huit minutes 44secondes diffusé sur les réseaux sociaux ce matin. On pouvait entendre l’ex PM confesser que son inscription à la course à la présidentielle a été faite à son insu par Ralph Theano, un ancien ministre de son gouvernement. Il admet avoir entamé avec ce dernier des discussions autour de son éventuelle candidature mais ne lui a pas donné son accord. « C’est une de mes cousines à New York qui m’a mis au courant en voyant je suis inscrit sur le site du CEP » a répondu Monsieur Lamothe à l’un de ses interlocuteurs au téléphone. Pourquoi Lamothe ne met pas en doute son entourage ? Très tôt ce matin, Michel Brunache l’un des avocats de Monsieur a réagi pour annoncer un complot visant à détruire son client et promet de porter plainte. Contre qui ? Il ne sait pas. D’un autre cote, M Theano affirme qu’une seule partie de l’enregistrement est vraie. Celle où M Lamothe déclare n’avoir pas été au courant de son inscription. Et d’ajouter que les appareils permettant de faire ces genres d’opération coutent très chers. Quelle opération ? Mise sur écoute ou enregistrement de proximité ? L’équipe de Lamothe chante à l’unisson que le candidat est la cible de certains détracteurs qui voient en lui le prochain président d’Haïti, et de fait font tout pour le nuire. Elle jette d’un revers de main l’idée que quelqu’un de leur entourage puisse enregistrer et diffuser la conversation.

Croyant peut être dans la force de l’argent ou le pouvoir de la corruption, les avocats de M Lamothe l’ont mis de force au-devant de la scène alors qu’il était clair que leur patron n’a pas obtenu décharge. Mais comme rien ne présage que le CEP va céder au chantage et à la manipulation à distance orchestrée par l’équipe de Lamothe, ils essayent de détourner l’attention à travers ce soit disant écoute téléphonique.

En effet, ils cherchent  à convaincre l’opinion publique que Lamothe a été contraint de se rendre aux élections, pour essayer de le faire passer aux yeux de la population haïtienne pour un homme humble qui n’est pas un avide du pouvoir. Sachant qu’en Haïti, se présenter comme victime peut vous attirer la sympathie des gens. Ce n’est pas sans raison que son équipe crie à travers tous les medias qu’il est victime d’un complot. Alors que ces mêmes voix, au moment où leur patron était Premier ministre a soutenu l’idée que la mise sur écoute était impossible parce qu’Haïti ne dispose pas de cette technologie.

De toute façon il n’a pas eu d’écoute téléphonique. L’équipe de Laurent Lamothe cherche tout simplement à lui trouver une porte de sortie plus ou moins digne et du même coup préparer son retour en 2021 pour les élections présidentielles.

 

The following two tabs change content below.
Wilney Taris
Communicateur social, Wilney Taris a vu le jour dans la région nord d’Haïti. Il travaille comme attaché de presse et donne sa collaboration à Mélodie FM, une station de radio de la capitale. A travers ce blog, il souhaite partager avec vous sa façon de voir les choses dans son pays Haïti, la première république nègre indépendante du monde. Dans ses billets, l’emphase est mise sur la vie sociale, toutefois il peut varier ses sujets selon ses caprices
Wilney Taris

Derniers articles parWilney Taris (voir tous)